Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Le Luxembourg à la tête de l’Agence Spatiale européenne

Le Grand-Duché, aux côtés de la Suisse, prendra la direction de l’ESA, l’Agence spatiale européenne, le 22 novembre 2012. Considéré comme un membre très actif par l’ESA, le Luxembourg avait été sollicité par l’agence spatiale pour déposer sa candidature.

Le Luxembourg est investi dans le secteur spatial depuis une trentaine d’années environ, avec la création du SES, premier opérateur mondial de satellites, dans les années 1980. Celui-ci compte une cinquantaine de satellites.

Ce secteur s’est étendu très vite au Grand-Duché avec actuellement 7 centres de recherche et près de 20 sociétés sur le territoire, représentant 500 salariés.

En termes d’investissements pour la politique spatiale, le Luxembourg est en 4ème position en Europe (poids de l’investissement par rapport au PIB du pays). Il y a consacré 16,9 millions d’euros pour 2013.

Concernant sa politique spatiale, le Luxembourg compte uniquement sur la collaboration transnationale. Il ne bénéficie pas d’une agence spatiale nationale.

Dans l’objectif d’attirer toujours plus de sociétés dans ce secteur, le Grand-Duché met à disposition des professionnels des structures telles que Luxembourg Space Cluster, le Programme LuxLaunch ou encore Luxinnovation.

Le Grand-Duché prend la direction de l’ESA (Agence spatiale européenne) aux côtés de la Suisse, à partir du 22 novembre 2012.