Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Des emplois en moins pour le secteur bancaire fin 2009

De septembre 2008 à septembre 2009, le secteur bancaire luxembourgeois s’est délesté de 770 à 950 emplois.

D’après les chiffres de la Banque centrale du Luxembourg (BCL), ce sont 770 postes qui ont été supprimés en un an.

L’Aleba (Association Luxembourgeoise des Employés de Banque et Assurance) table plutôt sur 958 emplois.

Un chiffre a relativiser selon elle car l’association n’aurait pas tenu compte des intérimaires, collaborateurs extérieurs et de la non-reconduction des CDD.

D’autre part, l’Aleba se dit inquiète pour le futur du secteur financier. Toujours selon ses prévisions, le déclin de l’emploi devrait se poursuivre.

En effet, la majorité des institutions financières luxembourgeoises sont des filiales et dépendent donc de leur société mère, qui est bien souvent basée à l’étranger.

L’Aleba ignore la politique que va mettre en place le reste des banques ING, KBC et les institutions allemandes.

Mais elle note l’annonce de suppression de 74 emplois chez RBC Dexia et de 143 chez Dexia BIL. Chez BGL, c’est 112 postes qui n’ont pas été remplacés.