Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Bilan de compétitivité 2011 : Luxembourg stagne

D’après le rapport mondial sur la compétitivité établi par l’IMD, Le Luxembourg se classe à la 11ème place sur 59 pays dominé par Hong Kong, les Etats-Unis et Singapour.

Le World Competitiveness Yearbook 2011, publié par l’institut suisse IMD (International Institute For Management Development), note que la situation compétitive de l’économie luxembourgeoise n’a pas connu d’amélioration sensible.

L’IMD World Competitiveness Yearbook est publié chaque année depuis 1989 par cette business school internationale établie à Lausanne.

Le rapport se base tant sur des indicateurs statistiques que sur l’opinion des décideurs économiques et des dirigeants d’entreprise. Il analyse 4 séries d’indicateurs:

  • les performances économiques
  • l’efficacité des pouvoirs publics
  • l’environnement des affaires
  • la qualité des infrastructures

Même si le Luxembourg a connu des rangs meilleurs (4e en 2007 et 5e en 2008), le résultat reste satisfaisant.

En effet, le Luxembourg continue en outre à devancer ses voisins directs, c’est-à-dire l’Allemagne (16e), la Belgique (23e) et la France (29e).

Le classement du Luxembourg s’est légèrement amélioré dans la catégorie « Performances économiques » par rapport à l’édition précédente. Le pays passe de la 11ème position en 2010 à la 9ème position en 2011.

Dans la catégorie « Efficacité des pouvoir publics », le Luxembourg a perdu trois positions et est passé du 12ème rang en 2010 au 15ème rang en 2011.

Le pays perd également un peu de terrain en termes d’«environnement des affaires» (du 6e au 9e rang), ainsi que sur le plan des «infrastructures» (du 21e au 22e).

Le Grand-Duché de Luxembourg se classe à la 11e place mondiale des économies les plus compétitives d’après le rapport de l’IMD World Competitiveness Yearbook.


Source et image : IMD 2011