Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Bilan des finances publiques – Luxembourg 1er semestre 2011

Luc Frieden, Ministre des Finances au Grand Duché de Luxembourg, a présenté, le 15 juillet 2011, le bilan de la situation des finances publiques, pour le premier semestre 2011.

L’Etat finit ce semestre avec un solde positif de 77,9 millions d’euros. Un solde qui pourtant ne peut être projeté sur l’année, les dépenses publiques n’étant pas linéaire.

Les dépenses de l’administration centrale ont augmenté, entre janvier et juin 2011, de 8,3%, et s’élèvent à 6,11 milliards d’euros. Mais les recettes ont également augmenté, de 13,8 % atteignant un montant de 6,19 milliards d’euros.

Le montant des recettes est dû à la forte augmentation des impôts sur les collectivités (+165 millions d’euros), des impôts sur les salaires et traitements (+132 millions d’euros).

Grâce au développement du commerce électronique, en 2011, les recettes de TVA ont augmenté de 183 millions d’euros, passant à un montant de 1,46 milliards d’euros. Mais cette évolution est également due au retard du remboursement de la TVA aux entreprises étrangères.

Les dépenses semblent être restées stables sur ces derniers mois. Malgré ces résultats positifs des finances publiques, le ministre appelle à la prudence, estimant les finances du pays encore fragile.

Luc Frieden souhaite donc maintenir la discipline budgétaire actuelle, et que la dette publique n’excède pas 25% du PIB. Pour lui, la méfiance reste de mise, dans un contexte où la crise de la dette souveraine en Europe pèse sur ce secteur.

Les finances publiques du Luxembourg bénéficient d’un bilan positif pour le premier semestre 2011, une situation à maintenir avec rigueur, dans un contexte fragile.


Source image : gouvernement.lu