Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Bilan de la saison touristique 2011 au Luxembourg

drapeau luxembourgLe 5 décembre 2011, la ministre des Classes moyennes et du Tourisme a présenté le bilan de la saison touristique 2011 au Grand Duché de Luxembourg.

Le tourisme a connu en 2011 une tendance ascendante après plusieurs saisons en berne.

Quelques chiffres

L’hôtellerie est le secteur où la hausse est la plus visible : augmentation de 7,3% par rapport à 2010.

La capitale reste le point le plus attractif du pays avec une hausse du volume des nuitées de 11,6%.

Au niveau national, la région centre/sud a connu une augmentation de 4,2%, les Ardennes, une augmentation de 4,1%.

En revanche, la région Mullerthal, la Petite Suisse luxembourgeoise (MPSL), a connu une baisse de 5%.

Le camping est quant à lui victime de la mauvaise météo de la saison estivale avec un recul de nuitées de 2,7%.

Les auberges de jeunesse, les gîtes et locations de vacances, connaissent une augmentation des nuitées de 6,3%. Une fréquentation toute particulière a été observée pour les auberges de jeunesse.

En règle générale, le nombre de nuitées au niveau national a augmenté de 4,7% par rapport à l’année 2010 et atteint le niveau de l’année 2008.

Origine des touristes

La clientèle néerlandaise est en baisse, toutes régions et secteurs confondus : -5,8% pour l’hôtellerie, -6,0% pour le camping.

La clientèle belge est stable pour l’hôtellerie (+8,8%) et pour le camping (5,1%).

La clientèle allemande, est quant à elle en progression : 5% pour l’hôtellerie, 0,6% pour le camping.

Les clientèles françaises et anglaises sont en augmentation :

  • les clients français (hôtellerie: +8,5%, camping: +15%)
  • les clients anglais (hôtellerie: +16,1%, camping: +13,5%)

Le bilan indique également le potentiel de nouveaux marchés en développement comme l’Asie et l’Europe de l’Est.

Selon le bilan, 79% des nuitées dans la capitale sont générées par les 5 principaux marchés, à savoir Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France, Royaume-Uni, et que 20% des clients sont en provenance d’autres marchés.

Le développement touristique

Afin de développer le tourisme au Luxembourg, il est important que les acteurs touristiques collaborent entre eux.

Il serait également nécessaire d’établir une commercialisation de packages attractifss, d’améliorer et de diversifier l’offre au niveau local et régional.

Pour cela, la baisse des prix et l’utilisation des médias sociaux sont envisagés.

L’ouverture de l’aéroport national à une compagnie « low cost » est également envisagée.

Le tourisme luxembourgeois

L’économie luxembourgeoise peut être renforcée grâce au tourisme. Selon le WTTC (World Travel and Tourism Council), l’impact de ce secteur serait estimé à 4,6% du PIB luxembourgeois (année 2010).

Le tourisme compte plus de 14.000 emplois, soit 6,3% de l’emploi total.

Sur le plan international, la croissance du marché touristique luxembourgeois est estimée par l’Organisation Mondiale du Tourisme à 4,5% en 2011.

La Ministre des Classes Moyennes et du Tourisme au Luxembourg a présenté le bilan de la saison touristique 2011, saison qui affiche des chiffres plutôt positifs et encourageants.