Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

L’indice des prix à la consommation recule en janvier

Le taux d’inflation, selon l’étude publiée par la Statec luxembourgeois vendredi 17 février 2012, recule de 0.69 % à 2.9 % pour le mois de janvier.

Comme chaque année, l’indice des prix à la consommation recule en raison des soldes d’hiver. Ce phénomène se conjugue, en 2012, à la baisse des taux annuels en raison de tendances inflationnistes plus faibles qu’il y a un an sur les biens et services.

Au mois de janvier, l’indice des prix à la consommation a connu un recul mensuel de 0.69%. En neutralisant les variations dues aux soldes, l’indice affiche une progression mensuelle de 0.55%. Le taux d’inflation est en baisse et se chiffre à 2.93%, en décembre il se situait encore à 3.18%.

L’inflation sous-jacente, en retrait, atteint 2.06% suite à une progression moins importante des prix administrés en janvier 2012 qu’un an plus tôt.

Contribution de différents produits à l'inflation
Contribution de différents produits à l’inflation

L’inflation constatée hors soldes provient en grande partie de la hausse du prix des produits pétroliers (+2.4% en un mois). A cette augmentation ponctuelle se sont ajoutés des mouvements saisonniers au niveau des voyages à forfait et des légumes frais.

La faute aux soldes

L’évolution négative de l’indice général (-0.80 point de base) s’explique principalement par la baisse des catégories touchées par les soldes d’hiver,  « Articles d’habillement et chaussures » (-0.93 point), « Ameublement, équipement de ménage et entretien » (-0.28 point) et « Biens et services divers » (-0.04 point).

Inflation comparée des différents secteurs
Inflation comparée des différents secteurs

La division « Transports » influence à hauteur de +0.20 point la tendance générale, principalement suite au renchérissement par rapport au mois précédent de 4.5 % pour l’essence, de 2.6 % pour le gasoil et de 1.7 % pour le mazout de chauffage.

L’inflation au sein de la catégorie « Logement, eau, électricité et combustibles » qui contribue à hauteur de 0.13 point de base, a été alimentée par les majorations de prix sur l’eau du robinet et le mazout de chauffage.

A cela s’ajoutent de plus faibles effets des divisions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-0.03 point), « Santé » (+0.01 point), « Hôtels, cafés, restaurants » (+0.02 point) et « Boissons alcoolisées et tabac » (+0.03 point).

Le taux d’inflation au Luxembourg recule de 0.69 % à 2.9 % pour le mois de janvier 2012, cette tendance est définie principalement par les soldes d’hiver, mais contrebalancée en partie par l’envolée du prix des produits pétroliers.