Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Un salarié sur deux est prêt à renoncer à sa voiture pour aller travailler

Selon une enquête de Monster, en 2010, un salarié sur deux serait prêt à renoncer à sa voiture pour aller travailler.

Les deux principaux facteurs invoqués sont la crise économique et l’engagement dans le développement durable.

Sur les 349 participants au sondage, 47,55% pourraient ne plus utiliser leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail.

Toujours selon les participants, des alternatives pourraient être trouvées dans le covoiturage, ou les transports en commun.

Dans le détail, 22,92% des personnes interrogées (soit près d’une sur cinq) veulent réduire l’usage de la voiture dans un soucis de protection de l’environnement.

Ils sont ensuite 15,47% à déclarer qu’en modifiant leurs habitudes de transport, ils feront des économies.

Enfin, 9,16% des individus sont prêts à utiliser les transports en commun si leur employeur prenait à sa charge le coût de leur abonnement.

Les personnes qui déclarent ne pas vouloir modifier leur habitudes, soit 42,40 %, indiquent que leur travail ne permet pas de se passer de la voiture, ou que le trajet est trop spécifique.


Image : www.7sur7.be