Cette option réaffiche la page par défaut du site, en restaurant les modules éventuellement fermés par inadvertance.

Remettre tout en place

Taux d’imposition élevé au Luxembourg en 2010

Selon une étude de 2010 sur les taux d’imposition de KPMG International, l’imposition moyenne mondiale des sociétés aurait légèrement diminué depuis 2009, passant ainsi de 24,03% à 23,45% en 2010.

Quant aux impôts indirects, ils seraient passés de 13,05% à 13,02%.

Le Luxembourg quant à lui échappe à cette tendance puisqu’il se situerait au dessus de la moyenne européenne et mondiale.

En effet, son taux d’imposition légal des sociétés est de 28,59%.

De plus, une augmentation programmée du taux d’imposition global des collectivités est prévue pour le 1er janvier 2011.

Le taux d’imposition global serait alors de 28,80%.

Par ailleurs, le fait que le Luxembourg conserve un impôt sur la fortune applicable uniquement aux collectivités entrainerait une perte de compétitivité, due à l’augmentation de la fiscalité aux entreprises.

Au niveau mondial, l’étude indique encore que les impôts indirects continueront d’augmenter tandis que les taux d’imposition des sociétés vont continuer de baisser.

Selon KPMG International, les impôts indirects représentent l’une des voies les plus populaires pour les gouvernements afin de récupérer les recettes fiscales perdues – transférant ainsi la responsabilité de la collecte de l’impôt des autorités fiscales aux sociétés elles-mêmes.

Selon Georges Bock, Head of Tax au sein de KPMG Luxembourg, « A long terme, cette tendance de taxer la consommation plutôt que les profits est au détriment des petits pays comme le Luxembourg ».


Source: KPMG Luxembourg / KPMG International / Image : www.bcc.lu